Qu'est-ce que la psychanalyse ?

 Freud donne une définition exhaustive en 3 points de ce que représente la psychanalyse pour lui :

  • C’est une méthode d’investigation, avec la mise en évidence des processus psychiques inconscients. Tels que les rêves, les lapsus, les fantasmes, … Cette méthode est fondée sur l’association libre du patient qui en garanti l’interprétation.
  • C’est une méthode thérapeutique, elle est fondée sur cette investigation, portée par le transfert, le désir, les résistances et ses interprétations.
  • C’est aussi un ensemble de théories, de concepts, de principes, psychopathologiques et psychologiques qui sont rassemblées par ce moyen pour former la métapsychologie que Freud appelle lui-même « une nouvelle discipline scientifique ».

 

Il sera surtout le premier à donner une représentation symbolique de la psyché par la psychanalyse.

Freud au cours de ses recherches a mis en évidence l’existence d’une partie de l’individu dont celui-ci n’a pas conscience, c’est ce qu’il nomme l’inconscient.

Il a mis en exergue que l’homme n’est pas seulement gouverné par des processus conscients, il y a aussi des processus inconscients tels que les actes manqués, les lapsus, le rêve et d’autres manifestations qui le révèlent.

Ces manifestations permettent de pouvoir montrer que nous avons une partie méconnue de nous qui échappe à notre jugement, à notre contrôle, et néanmoins celle-ci est puissante et active, et nous gouverne à notre insu.

C’est notre inconscient qui tire les ficelles cachées derrière les manifestions anodines et parfois incompréhensible de la vie quotidienne.

Comme le dira si bien Freud : « le Moi n’est pas maître en sa propre maison ».

La psychanalyse que Freud a découvert est mis à la portée de tous et est un procédé d’investigation des processus psychiques inconscients.  

Par ailleurs, c’est aussi une possibilité de compréhension de la personnalité de chaque individu par l’analyse de ses processus psychiques inconscients ce qui est possible par la cure analytique, avec un cadre et grâce au procédé des associations libres.  

C'est la mise en évidence de ces processus psychiques inconscients qui sont au centre du fonctionnement de l'individu et aussi à la source des multiples problématiques, troubles psychologiques ainsi que psychosomatiques.

Toute production mentale est active, avec des conséquences perceptibles et qualitatives. Par exemple une pensée, un désir, sont avant tout une quantité d’énergie. Et l’énergie va chercher à s’investir dans un « objet » intérieur ou extérieur, pour pouvoir s’épuiser.

On peut distinguer deux formes d’énergies : l’énergie psychique pour l’illustrer c’est celle que nous utilisons quand nous pensons et l’énergie physique celle que nous utilisons dans nos faits et gestes quotidiens par exemple marcher, se servir un thé…c’est notre énergie musculaire que nous utilisons. Cependant tout désir est impulsé par ce qu’il appelle la libido. 

Les mécanismes de défense sont des processus psychiques inconscients, ils sont les compromis qu’utilise le Moi pour faire réduire la tension, se délester de l’angoisse et permettre à l’appareil psychiques de fonctionner relativement bien.

Ces mécanismes sont utilisés par le Moi pour se défendre, se protéger contre les dangers et excitations du monde extérieur ainsi que de nos exigences pulsionnelles qui crée des conflits.  

Les mécanismes de défenses sont une palette entière, diverse et variée qui à la base peuvent être utilisés par tout le monde mais qui peuvent lorsqu’ils deviennent envahissants devenir pathologiques. 

La structure même de la famille a changé, nous sommes passé de la famille nucléaire (père, mère, enfant) à des familles monoparentales, recomposés ou homosexuelles.  

Toutes ces constatations pour mettre en évidence que la psychanalyse cherche à trouver des « solutions » pour aider l’individu à se sortir du côté pervers de la société moderne.  

La psychanalyse est aujourd’hui à la portée de ceux qui veulent comprendre le fonctionnement de la/leur psyché.  

La psychanalyse à évolue dans le temps avec les changements sociétaux, ce qui prouve que c’est une discipline bien vivante. Bien que la théorie Freudienne soit âgée de plus de cent ans aujourd’hui elle est plus que jamais d’actualité.  

On la retrouve dans la médecine psychiatrique, on peut la décliner dans l’Art, dans l’analyse de la politique, et bien d’autres domaines.